Le moine échanson

Ils sont rares, ces restaurants où l'on vous offre d'emblée d'agencer les vins aux plats sélectionnés sans exiger de supplément de votre part. Au restaurant Le moine échanson...

Moine hédoniste

Ils sont rares, ces restaurants où l’on vous offre d’emblée d’agencer les vins aux plats sélectionnés sans exiger de supplément de votre part. Au restaurant Le moine échanson, non seulement ce service personnalisé est-il fichtrement bien tourné, mais les vins proposés sont tous plus étonnants les uns que les autres. On a visiblement du flair ici, et les gens de cette abbaye du plaisir connaissent le monde du vin! Tantôt un vin sucré et charnu pour accompagner l’exquise crème brûlée au foie gras (la meilleure à laquelle j’ai eu droit à ce jour, bien franchement: ce plat délicat étant trop souvent mal équilibré, tant il contient parfois de foie gras ou de sucre!), tantôt un vin nature (vin sans sulfite) à l’apparence et à la première gorgée douteuses, mais se révélant dans toute sa splendeur une fois avalée la première bouchée du plat l’accompagnant. Le moine échanson est une expérience dont on se souvient pour la qualité des plats, des vins… et des prix, fort raisonnables! La salle à manger est quelque peu exigüe, et on y mange un peu à l’étroit, bien que le restaurant ait maintenant une nouvelle annexe. La salle d’eau gagnerait à être agrandie, car une panse un peu trop pleine trouvera fort difficile d’y pénétrer.

Dans l’assiette, outre cette magnifique crème brûlée de foie gras accompagnée de tuiles aux amandes, il y avait, ce soir-là, la « salade du moine », une salade à la vinaigrette bien citronnée, aux asperges vertes, asperges blanches et têtes de violon, un plat s’avérant un excellent point de départ à ce repas mémorable. À ces deux entrées, j’ai ajouté des « crab cakes » croustillants à souhait et accompagnés d’une mayonnaise à l’oursin délicatement exotique. Pour mon invitée, quelques blinis bien travaillés de mousse d’esturgeon fumé complétaient ce premier et joyeux service.

Ont suivi une exquise salade tiède de boudin noir maison, olives Kalamata, raisins de Corinthe, crème à la lavande et tomates confites, accompagnée de pommes de terre allumettes, le plat phare de la soirée, tant et si bien qu’on en a redemandé une demi-portion pour moi-même, qui m’était contentée jusque-là de savourer mes trois entrées. Un plat maison auquel il faut goûter si on passe dans le coin!

Petit bémol : le choix de desserts n’était pas très varié, mais nous avons néanmoins décidé de nous arrêter sur de délicieux macarons au chocolat blanc, à l’érable et au caramel à la fleur de sel. Un succès sur toute la ligne, même quand on ne raffole pas des sucreries parfois un peu surestimées que sont les macarons. Ils étaient croquants, bien faits et rafraîchissants.

Le restaurant offre également plus de 35 vins nature, biologiques ou biodynamiques « à emporter » d’importation privée, la plupart en provenance de la France. Visitez le site Web pour plus d’information.

Le moine échanson
****

Restaurant et boîte à vin

Prix : 140 $ incluant vins, taxes et service
585, rue Saint-Jean, Québec
418 524-5832

lemoineechanson.com

A propos de Marie-Sophie L'Heureux

Voir tous les articles par Marie-Sophie L'Heureux
Marie-Sophie L'Heureux est la rédactrice en chef et éditrice de Santé inc. Elle est également critique gastronomique et journaliste pigiste pour d'autres médias.

La parole est à vous!

« Nous avons besoin de ce temps avec notre médecin pour ces rencontres. C’est la vie du patient qui se joue. Qui répondra à nos…»

Docteur Novateur

«Michael Roskies travaille dans le respect de ceux qui sont passés avant lui et cherche avec ferveur à s’améliorer pour ceux qui…»

Briser les murs de l’inconnu

«Il n’y a aucun client, sauf moi, mais la grand-mère qui tient le phare me fait signe d’entrer quand même. Elle me fera à manger même…»

De la poutine chez Trump

«Les restaurateurs ont trouvé leur rythme de croisière. C’est qu’il n’est pas évident de concevoir une carte québécoise susceptible de…»

Chaudrée de fruits de mer

« Avec l’ouverture de Riviera, j’espère apporter quelque chose de nouveau à Ottawa, voire devenir la pierre angulaire de la scène…»

Réalités vigneronnes

«Au cours de mes dernières années dans le monde du vin, j’ai rencontré beaucoup de gens qui rêvent d’acheter un lopin de vignes…»