Pâtes au lapin braisé

« La cuisine italienne, c’est simple ! On cuisine avec peu d’ingrédients en misant sur la fraîcheur et la qualité, explique Stefano Faita. L’un de mes plus beaux souvenirs... »

LE BONHEUR EST DANS L’ASSIETTE

PAR CATHERINE LEFEBVRE, DT.P., NUTRITIONNISTE

lapin-lefebvre-fig1L’hiver, cette saison mal-aimée de plusieurs, demeure le temps de l’année par excellence pour se réconforter autour d’une bonne table. Pour l’occasion, les amis de longue date Stefano Faita et Michele Forgione suggèrent un plat de pâtes au lapin braisé pour une soirée des plus chaleureuses.

Stefano Faita, animateur de l’émission In the Kitchen with Stephano Faita à CBC, et Michele Forgione, anciennement aux fourneaux du restaurant Osteria Venti dans le Vieux-Montréal, ont ouvert les portes d’Impasto l’été dernier. Leur restaurant est situé tout près de la quincaillerie Dante, l’entreprise familiale des Faita, dans la Petite-Italie à Montréal. Fidèles à la cuisine de leur enfance, Stefano et Michele proposent des plats italiens typiques, dans lesquels les pâtes et les charcuteries sont bien souvent faites maison.

C’est donc dans un esprit de convivialité que Stefano et Michele accueillent leurs convives. À la carte, les grands classiques s’y retrouvent et sont préparés avec finesse, tout en demeurant simples et traditionnels.

« La cuisine italienne, c’est simple ! On cuisine avec peu d’ingrédients en misant sur la fraîcheur et la qualité, explique Stefano Faita. L’un de mes plus beaux souvenirs est d’être assis à côté du four les dimanches matins en regardant ma mère cuisiner. C’était notre moment de qualité à nous deux. J’étais tellement curieux, je goûtais à tout, sentais tout, et je mettais même la main à la pâte. J’espère aussi pouvoir vivre ces moments-là avec mes enfants. »

Impasto
48, rue Dante
Montréal
514 508-6508

 

PÂTES AU LAPIN BRAISÉ

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 3 h 15 Rendement : 4 portions

lapin-lefebvre-fig2

Ingrédients

  • 1 lapin coupé en 5 ou 6 morceaux
  • 1/4 tasse (60 ml) d’huile d’olive
  • 2 carottes coupées en petits dés 1 oignon rouge haché
  • 2 branches de céleri avec les feuilles coupées en petits dés
  • 2 gousses d’ail pressées
  • 1/2 tasse (125 ml) de vin blanc
  • 4 tasses (1 l) d’eau
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym
  • 1 branche de romarin Sel et poivre du moulin

Préparation

  1. Dans une grande casserole, chauffer l’huile d’olive et y dorer le lapin. Saler et poivrer. Réserver sur une assiette.
  2. Dans la même casserole, faire suer la mirepoix (carottes, oignons, céleri, ail) et poursuivre la cuisson de 4 à 5 minutes en remuant régulièrement.
  3. Ajouter le lapin et le vin, porter à ébullition et laisser mijoter pendant 5 minutes.
  4. Ajouter l’eau, le laurier, le thym et le romarin.
  5. Saler, poivrer, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1 h 30.
  6. Retirer le lapin, en effilocher la chair et la réserver au chaud.
  7. Porter à ébullition le jus de cuisson, baisser le feu et laisser réduire légèrement.

Conseil de chef : Servir avec des pâtes fraîches larges, comme des fettucine, et de la bette à carde sautée à l’ail et à l’huile d’olive.

Nutritionniste, Catherine Lefebvre vous conseille chaque fois une nouvelle recette gastronomique, version santé.

La parole est à vous!

« Nous avons besoin de ce temps avec notre médecin pour ces rencontres. C’est la vie du patient qui se joue. Qui répondra à nos…»

Docteur Novateur

«Michael Roskies travaille dans le respect de ceux qui sont passés avant lui et cherche avec ferveur à s’améliorer pour ceux qui…»

Briser les murs de l’inconnu

«Il n’y a aucun client, sauf moi, mais la grand-mère qui tient le phare me fait signe d’entrer quand même. Elle me fera à manger même…»

De la poutine chez Trump

«Les restaurateurs ont trouvé leur rythme de croisière. C’est qu’il n’est pas évident de concevoir une carte québécoise susceptible de…»

Chaudrée de fruits de mer

« Avec l’ouverture de Riviera, j’espère apporter quelque chose de nouveau à Ottawa, voire devenir la pierre angulaire de la scène…»

Réalités vigneronnes

«Au cours de mes dernières années dans le monde du vin, j’ai rencontré beaucoup de gens qui rêvent d’acheter un lopin de vignes…»