La parole est à vous!

Je désire féliciter le D François-Pierre Gladu pour son excellent article « Erratums de rigueur » paru dans votre édition de juillet/août 2014...

Pour poser une question, envoyer un commentaire, une lettre, un témoignage ou un article d’opinion pour la section Perspectives, écrivez-nous à santeinc@cma.ca. C’est toujours un plaisir de vous lire !

COURRIER 

ERRATUM DE RIGUEUR

courrier-lheureux-f1Bonjour,
Je désire féliciter le D François-Pierre Gladu pour son excellent article « Erratums de rigueur » paru dans votre édition de juillet/août 2014. En ces temps difficiles, il faut saluer et encourager la minorité engagée qui tente de faire avancer les choses dans la bonne direction. Ce texte s’adresse aux initiés et concentre une très grande quantité de données. Les informations factuelles qui le soutiennent pourraient facilement servir à écrire une série d’articles de vulgarisation afn de donner une perspective différente aux journalistes et au grand public. Que pense la FMOQ des données qui y sont exposées? Je crois qu’il faut être beaucoup plus dynamique à répondre aux nombreux journalistes/éditorialistes/experts qui rendent les médecins de famille responsables des problèmes financiers de notre province. Il faut réussir à convaincre qu’on fait partie de la solution, pas du problème!

DMARTIN ARCHAUMBAULT MÉDECIN DE FAMILLE, LAVAL

***

MÉDECINE ET RELIGION : MARIAGE IMPOSSIBLE? 

Bonjour,
J’ai bien aimé votre article signé par Guy Sabourin sur l’alliance possible entre médecine et religion. J’aimerais y ajouter mon grain de sel.

Oui, c’est bien vrai que des « interventions productives en ce domaine exigent un degré élevé de maturité personnelle et spirituelle… » Quant à un mariage impossible, non.

Il existera toujours le dilemme entre Raison et Foi ou entre Science et Religion. La nature de l’homme, celle du médecin en particulier, ainsi que sa fnalité le conduisent à ce qu’il est profondément : une créature à la recherche du Transcen- dant, de l’Absolu, de son Créateur. On peut comprendre que l’instruction et l’éducation de la plupart des humains ne les orientent pas vers leur vraie finalité.

La Science et la Raison auront toujours leurs limites en savoirs et en connaissances. Au-delà de ces limites, on doit et il faut accepter qu’il existe des vérités qui sont présentes et qu’on ne saisit pas ou ne comprend pas.

C’est l’acceptation de nos limites à tout connaître qu’il faut sublimer. Il faut nous convaincre de nos incapacités à tout savoir.

Dans un monde rationaliste et positiviste, toute Foi est anormale. Croire à ce que l’on ne voit pas, à ce que l’on ne sent pas et à ce que l’on ne pense pas, et qui se manifeste à nous en contredisant les lois naturelles, c’est assurément une folie, si l’expérience objective donne seule le critère de la vérité.

Or, la Foi, ce n’est pas de a paranoïa. Les croyants détiennent une vérité qui est pourtant folie aux yeux  du monde, qui sait et qui comprend tout.

DÉMILIEN SIROIS, LÉVIS

ACTUALITÉS

courrier-lheureux

Deux médecins, le Dr Alain Vadeboncoeur et Marc Zafran, ont chacun publié un nouvel ouvrage. Il s’agit d’un troisième livre pour le Dr Vadeboncoeur. Publié chez Lux éditeur, le recueil de l’urgentologue de l’Institut de cardiologie de Montréal a invité diférents comédiens à se joindre à lui pour leur faire voir comment les gens mourraient dans la vraie vie, puisque la majorité des gens ne voient habituellement pas leurs congénères mourir. Ce livre se veut l’assemblage de nombreuses histoires liées au décès qui ont jalonné la pratique médicale du Dr Vadeboncoeur ou de certains de ses collègues. La préface est signée par la comédienne Guylaine Tremblay.

Médecin ayant pratiqué en France, Marc Zafran en est à son quatrième livre, les trois précédents ayant été publiés sous le pseudonyme de Martin Winckler (La maladie de Sachs, Le chœur des femmes, En souvenir d’André). Dans Le patient et le médecin, publié par Les Presses de l’Université de Montréal, il aborde la relation entre soignant et soigné, relation pas toujours exempte de rapports de force et souvent marquée par cette culture peu propice au souci et au respect de l’autre. Il a également publié quelques articles pour Santé inc.

santeinc.com

La parole est à vous!

« Nous avons besoin de ce temps avec notre médecin pour ces rencontres. C’est la vie du patient qui se joue. Qui répondra à nos…»

Docteur Novateur

«Michael Roskies travaille dans le respect de ceux qui sont passés avant lui et cherche avec ferveur à s’améliorer pour ceux qui…»

Briser les murs de l’inconnu

«Il n’y a aucun client, sauf moi, mais la grand-mère qui tient le phare me fait signe d’entrer quand même. Elle me fera à manger même…»

De la poutine chez Trump

«Les restaurateurs ont trouvé leur rythme de croisière. C’est qu’il n’est pas évident de concevoir une carte québécoise susceptible de…»

Chaudrée de fruits de mer

« Avec l’ouverture de Riviera, j’espère apporter quelque chose de nouveau à Ottawa, voire devenir la pierre angulaire de la scène…»

Réalités vigneronnes

«Au cours de mes dernières années dans le monde du vin, j’ai rencontré beaucoup de gens qui rêvent d’acheter un lopin de vignes…»