La forêt qui masque l’arbre

La confiance que les patients m’accordent au fil des ans me rassure sur mon utilité dans ce monde ingrat.

PAR DENISE DROLET, MD

CETTE MISE EN SITUATION EST FICTIVE. TOUTE RESSEMBLANCE AVEC LA RÉALITÉ RELÈVE DU HASARD.

La scène se déroule dans le bureau d’un psychologue quelque part au Québec. L’ambiance est tendue, il est clair que le client, notre
docteur, n’est pas là de gaieté de cœur.

— Docteur, j’ai quelques questions à vous poser. J’apprécierais des1-foret-drolet-f2  réponses courtes. Quel âge avez-vous? 61 ans
— Vous pratiquez la médecine depuis combien de temps? 34 ans
— Qu’avez-vous à dire concernant les multiples allégations à l’effet
que les médecins gagnent de plus en plus d’argent et sont de moins en
moins disponibles? Je les invite à se joindre à moi pendant une journée
de travail et à parcourir ma déclaration de revenus.
— Ébola au Québec : travaillons à prévenir l’influenza.
— De multiples Québécois n’ont pas de médecin de famille :
peut-être sommes-nous trop nombreux à travailler à temps partiel?
— Les médecins doivent accepter de déléguer certaines tâches
aux autres professionnels de la santé : Je suis d’accord, et d’accord
aussi pour que ces soins soient remboursés par la RAMQ et que les
délais d’attente soient réduits.
— Pourquoi permettre autant le travail à temps partiel aux médecins?
Je répondrai que je travaille en effet à temps partiel, c’est-à-dire à raison
de 4 jours par semaine, que je commence à 8 h et que je quitte la clinique
vers 19 h chaque soir.

Mais allez-vous enfin me dire pourquoi je suis ici? À ma connaissance, je n’ai pas fait l’objet d’une plainte, aucun inspecteur du Collège n’est venu me rencontrer. Je ne comprends pas.

Docteur, plusieurs de vos proches nous ont demandé de vous évaluer, car ils s’inquiètent pour vous. Il semble que votre jugement soit altéré dans vos décisions personnelles. Or, si votre jugement est inadéquat dans vos décisions personnelles, il risque d’en être de même dans le cadre de votre travail. Je suis mandaté pour évaluer vos capacités de jugement et j’ai encore plusieurs éléments à vérifier avant de conclure.

Mais en quoi suis-je jugé incompétent?

Pas incompétent. C’est votre capacité à prendre une décision logique en regard de plusieurs de vos remarques des dernières années qui les préoccupe.

1-foret-drolet-f3

Je ne vous suis pas. Pouvez-vous clarifier votre pensée?

Voilà, je vous explique. Vos collègues et vos proches ont rapporté que depuis quelques années, ils sont témoins du fait que vous négligez votre santé, vous travaillez sans relâche, vous passez des heures à essayer de trouver des solutions pour vos patients, principalement vos patients plus âgés, dans un système de santé qui ne leur convient pas; vous travaillez à la limite de vos connaissances en attendant qu’un spécialiste puisse vous aider (alors que lui-même se retrouve obligé de faire de la médecine générale avec les patients qu’il voit en consultation et qui n’ont pas de médecin de famille). Vous essayez de travailler de votre mieux, tout en endurant des critiques acerbes de journalistes, de collègues, de dirigeants en santé qui ne réalisent pas tous les efforts que vous faites, bref vous vous étiolez, vous n’avez plus de temps pour vous et malgré tous vos efforts pour suivre les recommandations scientifiques tout en restant humain pour les individus qui vous consultent, vous n’avez en retour que des propos critiques, voire agressifs de la société. Dans un tel contexte, à l’âge que vous avez, la seule conclusion logique serait de vous retirer… Or, il semble que vous n’envisagiez pas encore la retraite. On m’a donc demandé de vérifier votre état mental et cognitif afin de déceler une maladie quelconque qui pourrait expliquer cet apparent manque de jugement.

1-foret-drolet-f4

À PARTIR D’ICI, TOUTE RESSEMBLANCE AVEC LA RÉALITÉ EST CONFIRMÉE.

Pourquoi ne m’avez-vous pas posé tout simplement la question sur mes motivations? Et si je vous disais que : Après toutes ces années, je ne passe pas une semaine sans être confronté à quelque chose de nouveau, que ce soit un symptôme inhabituel ou une présentation inusitée d’un problème. Relever ces défis au quotidien est extrêmement stimulant! Les avancées spectaculaires en médecine, les technologies d’investigation de plus en plus sophistiquées, les miracles thérapeutiques de toutes sortes nourrissent mon désir constant de comprendre le corps humain et de le soigner.

Ceci garde mon cerveau pétillant, retardant ainsi au maximum l’effet du vieillissement sur ma propre personne.

Tous les jours, j’ai le bonheur de contribuer au retour d’un sourire dans le visage d’un enfant, d’offrir de l’espoir chez un patient qui vient d’apprendre l’arrivée d’une maladie grave, et de l’apaisement chez un aîné vivant difficilement le crépuscule de sa vie. Ma profession m’amène à rencontrer des individus qui partagent avec moi un bout de leur vie, de leur souffrance, de leur détresse et enrichissent ainsi ma connaissance de l’être humain. La confiance que les patients m’accordent au fil des ans me rassure sur mon utilité dans ce monde ingrat.

Et que dire de tous ces témoignages :

« Merci Docteur, pour votre grande écoute et compréhension. »
« Vos précieux conseils sont importants et font toujours réfléchir. »
« J’étais en attente d’un rendez-vous, d’un diagnostic et vous avez été là pour que tout se passe le mieux possible, merci pour cette chaleur humaine. »
« Merci d’être mon docteur et d’être si disponible, si gentil et excellent! »
« Joyeux Noël, docteur, de vos patientes reconnaissantes! »
« Docteur, vous devez bien dormir vous le soir… Avec tout le bien que vous nous faites à chaque rencontre! »
« Docteur, vous m’avez sauvé la vie! »
« Docteur, je devrais vous voir plus souvent, je me sens toujours mieux en sortant de votre bureau. »
« Encore une fois mille mercis pour tes soins. Pour moi, tu es plus qu’un médecin, tu es celui qui m’a remis sur Terre!  »

Alors, pensez-vous encore que je manque de jugement?

Omnipraticienne en Montérégie. Personne-ressource au sein du Programme d'aide aux médecins du Québec (PAMQ). Pour lui écrire : telordd@hotmail.com

La parole est à vous!

« Nous avons besoin de ce temps avec notre médecin pour ces rencontres. C’est la vie du patient qui se joue. Qui répondra à nos…»

Docteur Novateur

«Michael Roskies travaille dans le respect de ceux qui sont passés avant lui et cherche avec ferveur à s’améliorer pour ceux qui…»

Briser les murs de l’inconnu

«Il n’y a aucun client, sauf moi, mais la grand-mère qui tient le phare me fait signe d’entrer quand même. Elle me fera à manger même…»

De la poutine chez Trump

«Les restaurateurs ont trouvé leur rythme de croisière. C’est qu’il n’est pas évident de concevoir une carte québécoise susceptible de…»

Chaudrée de fruits de mer

« Avec l’ouverture de Riviera, j’espère apporter quelque chose de nouveau à Ottawa, voire devenir la pierre angulaire de la scène…»

Réalités vigneronnes

«Au cours de mes dernières années dans le monde du vin, j’ai rencontré beaucoup de gens qui rêvent d’acheter un lopin de vignes…»