Un deuxième chez-soi

Pour atténuer les coûts associés à l’achat d’une résidence secondaire, les propriétaires choisissent parfois de la louer à d’autres...

VAUT-IL MIEUX LOUER OU ACHETER SA RÉSIDENCE SECONDAIRE?

PAR DANIEL LABONTÉ
Vice-président, Leadership de la pratique
Gestion financière MD

Fermez les yeux. Vous êtes au chalet, les pieds dans l’eau, un livre à la main. Le soleil scintille sur le lac, où les enfants s’amusent. Idyllique, n’est-ce pas? De plus en plus de gens choisissent de s’offrir un tel coin de paradis : en effet, les faibles taux d’intérêt ont contribué à faire mousser les ventes de chalets au pays. Même si la décision semble facile à prendre, il ne faut pas laisser de côté les questions d’ordre financier.

Même si vous rêvez de posséder votre propre résidence secondaire, il arrive souvent que la location soit plus avantageuse d’un point de vue financier. Voici les points à prendre en considération au moment de louer ou d’acheter une résidence :

tableau1achatetlocation

TROUVER L’ÉQUILIBRE ENTRE ÉMOTIONS ET ASPECTS PRATIQUES

Posez-vous les questions suivantes avant de procéder à l’achat d’une résidence secondaire (voir encadré ci-dessous).

LOUER SON CHALET

Pour atténuer les coûts associés à l’achat d’une résidence secondaire, les propriétaires choisissent parfois de la louer à d’autres vacanciers. Le revenu tiré de la location peut servir à couvrir les coûts d’utilisation, à rembourser l’hypothèque ou à rénover la résidence. Puisque les sommes perçues sont considérées comme un revenu d’entreprise ou de location, vous pouvez en déduire certains coûts associés à l’entretien. D’un autre côté, l’entretien de la propriété et la gestion des réservations nécessitent temps, argent et efforts. Vous pouvez toujours faire appel à une entreprise de gestion immobilière, à condition d’être prêt à encaisser moins d’argent au final. Vous n’aurez aucune difficulté à louer votre résidence durant les périodes de pointe; cela signifie toutefois que vous ne pourrez en profiter que durant les périodes creuses. De plus, n’oubliez pas que vous devrez payer de l’impôt sur le revenu de location.

labonté

QuestionsàseposerACHETER UNE RÉSIDENCE SECONDAIRE AUX ÉTATS-UNIS : UN PENSEZ-Y-BIEN!

Même si la reprise graduelle du marché de l’immobilier aux États-Unis n’avantage pas les Canadiens, nombreux sont ceux qui rêvent encore de profiter d’une résidence secondaire en sol américain, en particulier après leur départ à la retraite. Cette décision s’accompagne d’un lot de facteurs — et de coûts — à prendre en considération. Avant d’acheter une résidence, renseignez-vous sur la structure de propriété et communiquez avec un expert en fiscalité ou en juridiction transfrontalière pour qu’il éclaire votre lanterne en fonction de votre situation. À votre décès, votre propriété pourrait être assujettie aux droits successoraux en vigueur aux États-Unis et occasionner des coûts supplémentaires. Vous devriez aussi envisager de signer un testament et une procuration dans l’État où se situe votre résidence, afin de permettre à votre liquidateur ou à votre exécuteur testamentaire d’agir en votre nom en cas d’invalidité. N’oubliez pas de tenir compte des coûts associés aux déplacements, aux assurances, aux services publics et à l’impôt foncier. Si vous décidez de louer votre résidence à d’autres personnes, vous devrez payer de l’impôt sur le revenu de location. Il est essentiel d’obtenir de bons conseils en fiscalité transfrontalière afin de bien bâtir votre structure de propriété et d’éviter la double imposition.

L’IMPORTANCE DE TÂTER LE TERRAIN

Même si vous penchez vers l’achat d’une résidence secondaire, pourquoi ne pas d’abord louer un chalet près du même lac où vous habitez ou, encore, dans votre région afin d’être bien certain que l’endroit vous convient? Portez une attention particulière aux aspects que vous ne pourrez pas changer, comme les environs, le lac ou encore la durée du trajet. En fin de compte, la décision doit être prise en fonction de votre situation financière et de vos plans d’avenir. Discutez avec votre conseiller financier pour vous assurer que vos rêves de retraite concordent avec votre situation financière1.

NOTE

  1. Le présent article est fourni uniquement à titre d’information et ne doit en aucun cas être interprété comme constituant des conseils personnalisés en investissements.

Vice-président, Leadership de la pratique
Gestion financière MD

Quoi d’neuf, docteur ?

«Quelles sont les dernières nouveautés susceptibles d’avoir des impacts sur votre vie personnelle ou votre pratique médicale ? »

Bébés, bois et AMM

«Mue par une « sourde », mais « féconde colère », Marilyse Hamelin étaie sa thèse de façon convaincante. L’auteure a elle-même renoncé…»

Chéri, j’ai automatisé les placements

«Mais quelle est l’incidence réelle de ces technologies financières, dans le secteur des services financiers, sur l’ensemble des… ?»

Survivre aux fêtes

«C’est dans votre salon que toute la famille est attendue pour trinquer en cette fin d’année. Vous avez sans doute déjà eu une petite pensée…»

Tartare de betteraves

«Imaginez le bonheur, pour des restaurateurs, de s’approvisionner en succulents fruits et légumes directement de la ferme lorsque la ferme…»

Fonds communs pour médecins

– Fonds FMOQ
– Fonds Professionnels
– Gestion MD