Bébés, bois et AMM

«Mue par une « sourde », mais « féconde colère », Marilyse Hamelin étaie sa thèse de façon convaincante. L’auteure a elle-même renoncé...»

D ans chaque numéro, découvrez les bonnes lectures qu’a dénichées notre journaliste, que ce soit pour décrocher du travail ou régler les problèmes de l’humanité (ou au moins, de notre système de santé).

AMÉLIE DAOUST-BOISVERT

AIDE MÉDICALE À MOURIR : PLAIDOYER POUR LE MODÈLE QUÉBÉCOIS

livres-daoust-1Contestées toutes deux devant les tribunaux, la loi québécoise sur les soins de fin de vie et la législation canadienne sur l’aide médicale à mourir (AMM) pécheraient par leur caractère plus restrictif que l’arrêt Carter de la Cour suprême, qui a forcé Ottawa à légiférer en vitesse pour la décriminalisation de l’euthanasie. Au Québec, la loi, en vigueur depuis près de deux ans, est née d’une longue réflexion collective.

Et sonne l’heure des questionnements sur l’élargissement de l’accès à l’AMM : aux personnes inaptes, aux mineurs, par le biais de directives anticipées, etc.

La Dre Michèle Marchand, qui a œuvré au Collège des médecins jusqu’en 2015, a participé de près à l’élaboration du « modèle québécois ».

Dans cet essai, qu’elle signe chez Liber, elle invite le Québec à s’accrocher à sa vision qui place l’AMM dans le continuum des soins de fin de vie. « Le fait que sa prohibition porte atteinte à certains droits constitutionnels n’implique pas que l’aide médicale à mourir devienne un droit et encore moins un droit constitutionnel », écrit celle qui est également docteure en philosophie.

Sa position, bien que prônant la prudence, reste compatible avec une évolution de la loi québécoise. « Tester les limites », oui, mais « à l’aide de l’observation de données », dont les raisons qui mènent au refus de l’AMM. Elle croit aussi qu’à travers le débat public, les frontières pourraient être déplacées progressivement. Par la bande, elle avance que les médecins pourraient devoir prendre leurs distances, si jamais l’élargissement devenait tel que l’horizon du « soin » disparaisse. ADB.

L’AIDE MÉDICALE À MOURIR AU QUÉBEC. POURQUOI TANT DE PRUDENCE.
Michèle Marchand, Liber,
Montréal, 2017, 86 pages.

 

CACHEZ CES ENFANTS QUE LA SOCIÉTÉ IGNORE

livres-daoust-3Marilyse Hamelin nous avertit d’emblée. Page huit : L’égalité entre les hommes et les femmes, elle ne verra pas « ça de son vivant ».

La table est mise, les explications suivent. Pour beaucoup de jeunes femmes qui croient l’égalité acquise, le désenchantement brutal survient à la naissance de leurs enfants. « Il y [a] un profond déséquilibre dans la sphère intime », dénonce l’auteure, appuyant son propos de données essaimées tout au long de sa réflexion.

Elle veut terrasser le mythe de la maman-parent-par-défaut qui, soit dit en passant, brime aussi les pères. De profondes conséquences professionnelles découlent de ce déséquilibre et nuisent à l’épanouissement des femmes. La solution exclut l’achat d’une mijoteuse, le « lâcher-prise » et d’autres ersatz d’égalité proposés par nombre de livres et d’articles sur la conciliation travail-famille. Le problème n’est pas « anecdotique, mais bien systémique ». Soupir et merci.

Mue par une « sourde », mais « féconde colère », Marilyse Hamelin étaie sa thèse de façon convaincante. L’auteure a elle-même renoncé à la maternité, mais l’enjeu est pour elle central à l’atteinte de l’égalité des sexes. « Le temps est venu de penser la parentalité hors de la sphère intime et privée », exhorte-t-elle. Féministe, plutôt de gauche, elle croit que des mesures sociales plus musclées devront être déployées. Mais à voir la réaction populaire quand le Conseil du statut de la femme a proposé d’accorder quelques semaines de congé de paternité exclusives aux pères de plus, le chemin sera encore long avant de sortir de l’auberge… ADB.

MATERNITÉ, LA FACE CACHÉE DU SEXISME. PLAIDOYER POUR L’ÉGALITÉ PARENTALE. 
Marilyse Hamelin, Leméac,
Montréal, 2017, 184 pages.

RELATION PÈRE-FILS, UNE FORÊT DE SILENCE

livres-daoust-2À l’automne, l’envie de m’enfoncer dans les bois, dans le silence et l’odeur humide et vivante de la forêt qui se prépare à sa petite mort hivernale, me prend de la plus puissante manière. L’expérience est imparfaite, l’humidité pénètre dans les bas de laine, le feu refuse parfois de s’embraser, mais on ignore pourquoi, son authenticité amène la paix. Exactement comme entrer dans ce roman, le troisième, de Jean-François Caron.

Le récit s’ouvre sur la mort violente du père, là, au fond des bois, et sur la fuite du fils, habité par la vision, imprimé sur sa rétine, du père dans « l’entre-deux de sa vie », « juste avant ».

Le silence habitait cette relation filiale. « Tu te tais et tu apprends », disait le père. « Dans le bois c’est comme ça. C’est du silence. Du silence qui ne se bûche pas ». Les échos du père hantent le fils : avec cette « humilité qui réprime la moindre parole », devant l’homme, il s’est tu, il a appris, il doit maintenant vivre sans lui. Il s’en bûchera alors, du silence, entre le fils et Tison, qui lui ouvrira sa porte. Une fable sur la sollicitude, la fin de l’enfance, le deuil, les relations père-fils, la littérature, le beau, le laid et le vrai. Un des grands récits de 2017. ADB.

DE BOIS DEBOUT. 
Jean-François Caron. La Peuplade, 2017,
Chicoutimi, 414 pages.

 

Mots-Clés :

A propos de Amélie Daoust-Boisvert

Voir tous les articles par Amélie Daoust-Boisvert

Quoi d’neuf, docteur ?

«Quelles sont les dernières nouveautés susceptibles d’avoir des impacts sur votre vie personnelle ou votre pratique médicale ? »

Chéri, j’ai automatisé les placements

«Mais quelle est l’incidence réelle de ces technologies financières, dans le secteur des services financiers, sur l’ensemble des… ?»

Survivre aux fêtes

«C’est dans votre salon que toute la famille est attendue pour trinquer en cette fin d’année. Vous avez sans doute déjà eu une petite pensée…»

Tartare de betteraves

«Imaginez le bonheur, pour des restaurateurs, de s’approvisionner en succulents fruits et légumes directement de la ferme lorsque la ferme…»

Fonds communs pour médecins

– Fonds FMOQ
– Fonds Professionnels
– Gestion MD