Batir un avenir meilleur sur le plan de la sante

Poulet boréal à la bière noire

L’aventure de l’Auberge Carcajou, un relais gastronomique situé dans une forêt du nord du Saguenay, débute­­ quand Lise Tremblay achète une érablière voilà 15 ans. Elle et sa fille, Jennifer, vous proposent une succulente recette de poulet boréal à la bière noire.

JULIE AUBÉ, nutritionniste

L’aventure de l’Auberge Carcajou, un relais gastronomique situé dans une forêt du nord du Saguenay, débute­­ quand Lise Tremblay achète une érablière voilà 15 ans. Quatre ans plus tard s’­­ajoutent l’auberge et le restaurant, construits avec le bois de la terre. Lise y a d’abord travaillé avec sa fille Émy, qui a ensuite passé le flambeau à sa sœur Jennifer.

POULET BORÉAL À LA BIÈRE NOIRE

Au menu, on trouve à 90 % des produits québécois, et autant que possible régionaux, et ce, à l’année. On fait place aux saisons dans les assiettes, car selon Lise, « c’est la meilleure façon de ne jamais s’ennuyer ! » Et pour cause, les deux femmes disposent de la forêt pour la cueillette et de deux grands jardins devant l’auberge l’été. En plus d’être ­spécialistes de la congélation, du séchage et de la mise en pots, elles conservent leurs légumes racines locaux dans de grands bacs placés au frais et remplis de sciures de bois, ce qui leur permet d’être autosuffisantes le reste de l’année.

Animées par l’objectif de ne rien gaspiller, elles se laissent aussi inspirer par un surplus de courgettes, une abondance de poivrons ou certaines pelures colorées pour créer de nouvelles recettes. Grâce à un grand savoir-faire accumulé au fil du temps, Lise et Jennifer préparent pratiquement tout elles-mêmes : les terrines, les fonds et bouillons, les marinades, les confitures et le pain, sans oublier le sirop d’érable.

Si votre visite a lieu dans la bonne période, des fleurs d’épilobe garniront votre potage. De l’aronia ou de la camerise aromatisera votre vinaigrette. Du poivre des dunes assaisonnera votre entrée. De la purée de gourganes accompagnera votre mijoté de cerf rouge de la région, et des champignons sauvages côtoieront votre agneau de Fjord. Du mélilot parfumera votre clafoutis, alors que de petits fruits des champs décoreront vos desserts et vos gaufres au déjeuner. « Au service, on parle aux clients des ingrédients, d’où ils viennent, et des saveurs sauvages moins connues. On raconte des histoires sur les plats », explique Jennifer. Et il n’y a pas que les plats qui sont concoctés avec des ingrédients régionaux : vous pouvez aussi y boire local, de la bière au vin, en passant par les infusions de plantes sauvages et boréales.

Gourmet, mais simple à réaliser, la recette proposée contient juste assez d’éléments familiers pour laisser place à la découverte des saveurs boréales. La baie de genièvre se trouve facilement dans les supermarchés. Le poivre des dunes et le thé du Labrador se dénichent plutôt dans certaines épiceries fines ou se commandent en ligne, notamment chez Gaspésie Sauvage ou Épices de cru.

POULET BORÉAL À LA BIÈRE NOIRE

Temps de préparation : environ 30 minutes
Temps de cuisson : environ 2 h 30
Rendement : de 6 à 8 portions

Ingrédients

  • Farine de gourgane (ou de sarrasin) : suffisamment pour enfariner
    les pilons de poulet
  • 12 à 15 pilons de poulet fermier, avec peau et os
  • 30 ml (2 c. à soupe) de beurre
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’huile
  • 1 gros oignon, émincé
  • 20 ml (4 c. à thé) de baies de genièvre
  • 15 ml (1 c. à soupe) de poivre des dunes
  • 125 ml (½ tasse) de thé du Labrador
  • 1 bière noire du Québec (341 ml)
  • 45 ml (3 c. à soupe) de sirop d’érable
  • 125 ml (½ tasse) de fond de volaille (ou autre)

Préparation

  1. Préchauffer le four à 135 oC (275 oF).
  2. Dans un grand bol, enfariner les pilons de poulet.
  3.  Dans une poêle, chauffer le beurre et l’huile à feu moyen vif et dorer la moitié des pilons de tous les côtés. Déposer dans une grande cocotte allant au four. Dorer l’autre moitié des pilons de la même façon et les déposer dans la cocotte.
  4. Déposer l’oignon émincé sur les pilons dans la cocotte.
  5. Répartir ensuite dans la cocotte les baies de genièvre, le poivre des dunes et le thé du Labrador.
  6. Verser la bière noire, le sirop d’érable et le fond de volaille sur la préparation.
  7. Couvrir et mettre au four de 2 h à 2 h 30. Après la première heure de cuisson, goûter le bouillon toutes les 15 à 20 minutes afin de retirer le thé du Labrador et le poivre des dunes lorsque la saveur sera à vôtre goût.
  8. À la fin de la cuisson, la chair du poulet sera tendre et se détachera de l’os. Déguster avec un riz sauvage et des légumes de saison.

Note : Le poivre des dunes est aussi appelé aulne crispé ou poivre crispé.

Auberge

Carcajou
305, chemin Lévesque Saint-David-de-Falardeau
418 673-1991
contact@aubergecarcajou.com
aubergecarcajou.com

Mots-Clés :

Désengorgement et super apps

Quelles sont les dernières nouveautés et innovations susceptibles d’influencer votre vie personnelle ou votre pratique médicale ?

Le père, la faim et le Québec

«Dans chaque numéro, découvrez les bonnes lectures qu’a dénichées notre journaliste, que ce soit pour décrocher du travail ou régler…»

La parole est à vous!

Pour poser une question, envoyer un commentaire, une lettre, un témoignage, un article d’opinion ou une analyse personnelle…

Flotter entre ciel et terre

L’île flottante, c’est un succulent dessert moelleux, vaporeux, sucré à souhait, emblème gastronomique de l’Expo 67. C’est désormais aussi un bijou de restaurant du Mile-End, sur la belle île de Montréal.

Fonds communs pour médecins

– Fonds FMOQ
– Fonds Professionnels
– Gestion MD