Aller au contenu

Fin de vie : le Québec plus avant-gardiste que le ROC

19 août 2013

Aide médicale à mourir

Le Québec plus avant-gardiste que le ROC

Marie-Sophie L’Heureux

image-28

 

Le Québec va plus loin que les autres provinces canadiennes en matière d’aide à mourir dans la dignitéC’est ce qui ressort de la première séance stratégique tenue au 146e Conseil général de l’Association médicale canadienne, à Calgary. Un panel d’experts composé de quatre experts s’est prononcé ce matin sur la question, en soulevant enjeux éthiques, recommandations et résultats de recherche. Parmi eux, le Dr David Roy, bioéthicien à l’Université de Montréal, a soulevé plusieurs questions déontologiques au sujet de l’aide à mourir, malgré les avancées légales qu’a fait le Québec en la matière avec son projet de loi 52.

Lors du comité plénier suivant la fin des présentations du panel d’experts, le Dr Laurent Marcoux, président de l’Association médicale du Québec, a pris la parole sur le plancher des délégués pour rappeler aux autres médecins canadiens que le Québec avait des discussions sur ce sujet depuis quatre ans déjà, et que ce choix était avant tout une décision de société, bien avant d’être une décision de la communauté médicale québécoise. Selon une enquête de l’AMQ, près des deux-tiers des médecins québécois considèrent appropriée les soins de fin de vie. Les travaux parlementaires du projet de loi 52 reprendront le 17 septembre prochain au Québec.

Par la même occasion, l’Association médicale canadienne a révélé aujourd’hui les résultats de son  enquête pancanadienne, réalisée par la firme Ipsos Reid, sur les perceptions des Canadiens au sujet des soins de santé aux aînés. Il en ressort que les Canadiens n’ont pas confiance en la capacité de leur système de santé de rencontrer les besoins en soins de santé du nombre croissant de citoyens canadiens âgés. De plus, ils réclament que le gouvernement fédéral révise ses priorités en matière de santé et convienne d’un plan cohérent pour répondre aux besoins des populations âgées du Canada.

Le sujet principal du conseil général 2013 de l’Association médicale canadienne est le leadership médical dans un monde en évolution. Le conseil général se tient du 19 au 21 août au Telus Convention Centre de Calgary.

Publié dans

Marie-Sophie L'Heureux

Marie-Sophie L'Heureux est la rédactrice en chef et éditrice du magazine Santé inc depuis 2011. Infirmière clinicienne puis analyste clinique en gestion de changement, elle a pratiqué dans le réseau de la santé du Québec de 2003 à 2008 avant de devenir journaliste en 2009. Titulaire d'une maîtrise en administration de la santé de l'Université de Montréal, d'un diplôme spécialisé en santé et société et d'un certificat en journalisme, madame L'Heureux a également été chroniqueuse santé pour la radio de Radio-Canada.
Faire défiler vers le haut