La parole est à vous!

cover-mar17J’aimerais revenir sur le texte « Détresse et désenchantement » publié dans votre dernière édition. Quelle grande tristesse de lire ceci ! La Dre Archambault était l’oncologue de mon mari, aujourd’hui décédé. Une femme humaine, dévouée, compréhensive. Elle a toujours répondu à nos questions. Nous avons besoin de ce temps avec notre médecin pour ces rencontres. C’est la vie du patient qui se joue. Qui répondra à nos questions à présent, qui saura écouter nos peurs, nos inquiétudes ? Nous sommes déjà tellement bouleversés du diagnostic. Nous vivons l’angoisse, la peur, l’inconnu tous les jours. Il y a actuellement au moins 40 % de patients qui sont en détresse psychologique (chiffres du CHUM). À combien ce % va-t-il se monter ? C’est désespérant. Nous avons besoin de nos médecins ! Ne lâchez pas, docteurs !

Francine Gauthier (Claude Gagnon),
Repentigny

ERRATA

Dans notre dernière édition, une erreur d’illustration a été commise. En effet, pour la fiction médicale de la Dre Josée Boissonneault (Mars-Avril 2017, p. 62), qui abordait le délicat sujet d’une demande d’aide médicale à mourir d’une médecin à sa consœur, il aurait fallu plutôt contempler la magnifique illustration que vous apercevez sur la page ci-contre. Sincères excuses à madame Nathalie Dion, illustratrice. La rédaction.

Publié dans

Santé inc.

santeinc.com