Liban, gènes et vieillissement

«Quoi faire avec Vieillir en santé, c’est possible ! outre le lire ? Le laisser à la portée des patients. Michèle Sirois et son impressionnante...»

D ans chaque numéro, découvrez les bonnes lectures qu’a dénichées notre journaliste, que ce soit pour décrocher du travail ou régler les problèmes de l’humanité (ou au moins, de notre système de santé).

AMÉLIE DAOUST-BOISVERT, journaliste

Au grand soleilLES FEMMES ? À L’OMBRE

Comment reprendre la place qu’on nous impose, à l’ombre, quand on a connu la liberté sous les projecteurs de l’Occident ? En 1967, les trois aînés des six enfants Abdelnour cherchent la réponse à cette énigme. À l’aube de l’âge adulte, ils sont de retour au Liban de leurs parents après avoir grandi au Québec en pleine Révolution tranquille. Ils encaissent un choc violent. « Je suis subjuguée par tant de beauté », lance d’abord Ikram en foulant le sol de ses ancêtres. La comédienne constate vite que le jardin d’Éden cache une prison. « Les règles ont changé. Au Liban, ma fille… » avertit son père. Incomplète, la phrase est pourtant limpide. Ikram luttera pour préserver son identité.

Au contraire de son artiste de sœur, Faïzah, l’aînée, entre dans le jeu de ce pays qui vou-drait la transformer en épouse. Elle se fend en quatre pour sa famille, pour trouver un logement, gagner des sous, que le père ne sait que perdre, et séduire un « bon parti ». La récréation vire pourtant au vinaigre. « Je déteste ce pays, qui m’a haché menu. » Pour Adib, « ce grand pays que ma sœur Faïzah appelle le Grand Soleil nous aveugle et nous soûle, avant de nous assommer ». Pourtant, après la descente aux enfers, le jeune homme sera-t-il le seul à trouver la rédemption ?

Arrivée au Canada dans sa jeunesse, en 1951, le parcours de l’auteure Abla Farhoud épouse les contours de celui de ses personnages. Ses pièces de théâtre ont été jouées tant au Québec qu’à l’étranger. Sombre et éclatant à la fois, Au Grand Soleil… est son cinquième roman..

AU GRAND SOLEIL CACHEZ VOS FILLES
Abla Farhoud, VLB éditeur
Montréal, 2017, 232 pages.

dans oeil du pigeon_pDES GÈNES À LA CULTURE

Je me souviens d’un professeur original et passionné — je l’ai croisé, au détour de mes études en biologie. On retrouve ces qualités dans son écriture, qu’on découvre dans un essai primé sur l’évolution. En mai, Dans l’œil du pigeon a remporté le prix Hubert-Reeves en vulgarisation scientifique. En juin, l’Académie française l’a honoré, lui attribuant le Grand Prix Moron « pour une œuvre favorisant une nouvelle éthique ».

Il s’inspire autant des réflexions de scientifiques, de philosophes ou d’auteurs contemporains. Luc-Alain Giraldeau soutient que la biologie de l’évolution « creuse des ornières », c’est-à-dire qu’elle explique en partie les comportements humains. Mais elle nous accorde aussi « une grande marge de manœuvre ». « Elle prédispose, mais nous laisse disposer », résume-t-il. Grâce à ce formidable produit de l’évolution humaine qu’est la culture.

Ses observations sont à même de susciter une réflexion sur la médecine actuelle, qui fait preuve d’une « myopie antidarwinienne » en taisant les effets de l’évolution sur le corps et la maladie. Et si, comme soignant, on devait penser un peu plus à Darwin ? Par exemple, est-il possible que l’anémie des femmes enceintes les protège des infections, alors que les bactéries ont tant besoin de fer ? Comment penser le cancer dans une perspective évolutive ? En remontant des millions d’années en arrière, en élucidant les mécanismes qui nous ont façonnés, nous pourrions mieux soigner nos patients.

DANS L’ŒIL DU PIGEON. Évolution,
hérédité et culture. 
Luc-Alain Giraldeau, Boréal
Montréal, 2016, 232 pages.

 

vieillirensanteÀ METTRE ENTRE LES MAINS DES PATIENTS

Quoi faire avec Vieillir en santé, c’est possible ! outre le lire ? Le laisser à la portée des patients. Michèle Sirois et son impressionnante cohorte de collaborateurs s’adressent avant tout à eux. Le tout dans un langage simple, soit, mais pas simpliste.

La directrice scientifique du Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal signe ici le premier titre des toutes nouvelles Éditions du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal. On salue absolument l’idée de mettre à la disposition du grand public les connaissances des meilleurs experts du domaine du vieillissement. Y figurent les neuropsychologues Sylvie Belleville et Louis Bherer, la nutritionniste Guylaine Ferland, le gériatre David Lussier et bien d’autres.

Vieillir en santé souhaite jeter un « éclairage franc sur le vieillissement » et ainsi « contrer l’impact de l’âgisme sur nos attitudes, nos croyances et nos actions ». Les courts chapitres abordent le sommeil, les chutes, les sens, l’activité intellectuelle, l’alimentation, la douleur et les médicaments, par exemple. On traite de l’impact du vieillissement sur la santé physique et mentale tout en proposant des pistes pour soulager les maux les plus couramment associés au grand âge. Et pour les prévenir.

VIEILLIR EN SANTÉ, C’EST POSSIBLE !
Michèle Sirois, sous la direction scientifique de Sylvie de Belleville, Éditions du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal
Montréal, 2017, 256 pages.

 

A propos de Amélie Daoust-Boisvert

Voir tous les articles par Amélie Daoust-Boisvert

Quoi d’neuf, docteur ?

«Quelles sont les dernières nouveautés susceptibles d’avoir des impacts sur votre vie personnelle ou votre pratique médicale ? »

Bébés, bois et AMM

«Mue par une « sourde », mais « féconde colère », Marilyse Hamelin étaie sa thèse de façon convaincante. L’auteure a elle-même renoncé…»

Chéri, j’ai automatisé les placements

«Mais quelle est l’incidence réelle de ces technologies financières, dans le secteur des services financiers, sur l’ensemble des… ?»

Survivre aux fêtes

«C’est dans votre salon que toute la famille est attendue pour trinquer en cette fin d’année. Vous avez sans doute déjà eu une petite pensée…»

Tartare de betteraves

«Imaginez le bonheur, pour des restaurateurs, de s’approvisionner en succulents fruits et légumes directement de la ferme lorsque la ferme…»

Fonds communs pour médecins

– Fonds FMOQ
– Fonds Professionnels
– Gestion MD