Le carpaccio du Bistro Paramount

Au cœur de Rouyn-Noranda, la chef Jézabel Pilote propose une cuisine régionale créative et savoureuse. Pour y goûter, il suffit de passer les portes de l’ancien cinéma Paramount, sur la rue Gamble Ouest. Bienvenue au nouveau Bistro Paramount.

Originaire d’Abitibi-Témiscamingue, la chef Jézabel Pilote a longtemps tenu son propre établissement à Rouyn-Noranda, le réputé Bistro Jezz. Les gens adoraient sa cuisine, donc inutile de dire que sa fermeture a laissé un vide… qui a été comblé en juillet 2017 avec le retour de la jeune passionnée au Bistro Paramount.

CARPACCIO DE BETTERAVE ET CHEVR

Dans une ambiance à la fois moderne et décontractée, le Paramount sert une cuisine originale, de caractère, faisant honneur aux producteurs régionaux. Ces producteurs, la chef les connaît bien : voilà une dizaine d’années, elle les côtoyait et les encensait déjà, tant dans l’assiette qu’à la radio régionale de Radio-Canada. C’est que Jézabel a la région tatouée sur le cœur : « On m’a déjà proposé de travailler à Montréal, mais j’aime bien trop l’Abitibi. Je suis bien ici. »

Sa passion pour les saveurs de son coin de pays ne s’arrête pas là. Jézabel fait également partie d’Origine Nord-Ouest, un regroupement de chefs qui souhaite démocratiser la gastronomie et mettre en valeur le talent des artisans et les produits d’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec.

Pour créer ses menus, l’énergique chef s’inspire des saisons en proposant de nouveaux plats chaque semaine. Appuyée d’une solide équipe à l’exécution, elle met donc tour à tour en valeur les champignons sauvages, les fromages régionaux, les élevages du coin, les pommes de terre locales et autres produits de maraîchers des environs, les petits fruits frais ou séchés, les œufs de poule et de caille des fermes à proximité, etc. « On est en région : il faut être logique et mettre la région au menu tant que les saisons le permettent ! »

Dans sa recette, Jézabel utilise plusieurs produits régionaux, dont le miel de la Miellerie de la Grande Ourse, la laitue et les betteraves de L’Éden Rouge, le chèvre frais de Fromabitibi et les œufs de la Ferme avicole Paul Richard. L’invitation est lancée à cuisiner ce carpaccio sucré-salé — un mélange de saveurs pour lequel la chef a un penchant — avec des produits de qualité de votre propre région. Bonne dégustation !

Carpaccio de betterave, salade au chèvre frais et œuf poché

Temps de préparation : 20 minutes
Rendement : 4 portions

Ingrédients

Vinaigrette miel et moutarde

  • 60 ml (1/4  de tasse) de vinaigre de vin blanc
  • 45 ml (3 c. à soupe) de moutarde de Dijon
  • 30 ml (2 c. à soupe) de miel
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 125 ml (½ tasse) d’huile de canola
  • Sel et poivre du moulin

Carpaccio

  • 1 petite laitue frisée
  • 90 à 120 g (3 à 4 oz) de fromage de chèvre frais
  • 125 ml (½ tasse) de mie de pain séchée
  • 4 betteraves rouges cuites, épluchées et coupées en fines rondelles
  • 4 œufs pochés
  • ½ petit oignon rouge coupé en fines lanières

Préparation

  1. Dans une tasse à mesurer, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette.
  2. Dans un bol, mélanger la laitue, le fromage de chèvre, la mie de pain et de 60 à 75 ml (de 4 à 5 c. à soupe) de la vinaigrette.
  3. Dans quatre assiettes, déposer les tranches fines de betteraves, puis un quart de la salade.
  4. Terminer le montage par l’œuf poché et quelques lanières d’oignon rouge.

TRUC DE CHEF

Si désiré, ajouter des amandes fumées ou du quinoa cuit au plat. On peut aussi y ajouter de la roquette et accompagner la salade de croûtons gratinés au fromage de chèvre.

Pour joindre Julie Aubé

Publié dans

Julie Aubé

Julie Aubé est nutritionniste.