Lire et relire

Jean ou la médecine humaine

ittératureJANFEV19-bernard-f1À la veille de son départ à la retraite, Jean Lemieux, médecin et auteur, dresse un bilan de sa vie dans un aller-retour entre le passé et le présent. La petite patinoire que son voisin installait dans sa cour arrière, à Iberville, lui donne l’envie de devenir joueur de hockey, mais un bête accident pendant un match plante en lui la graine de la médecine. La musique et l’écriture demeurent les deux fils rouges de toute sa vie, comme le découvre le lecteur dans Une sentinelle sur le rempart : parcours d’un médecin.

Très pudique sur sa vie privée (on ne saura que très peu de choses sur sa conjointe et ses enfants), il critique cependant durement les réformes récentes du système de santé et son « superministre » (qu’il ne nomme jamais, mais que l’on reconnaît bien). « Les administrations des nouveaux mégaétablissements sont soumises à des méthodes de gestion soviétiques », écrit-il dans les premières pages de son ouvrage biographique. Grand voyageur, il choisit, après ses études, de pratiquer la médecine aux Îles-de-la-Madeleine, où il restera pendant vingt ans avant de s’installer dans la capitale provinciale pour travailler à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec. Pendant 23 ans, il y côtoiera la maladie mentale et la solitude au quotidien.

Ce livre pourrait se résumer à ceci : qu’est-ce qui pousse un jeune homme à devenir médecin ? La formation sera longue et difficile, Jean Lemieux devra travailler fort. En fermant l’ouvrage, on ressort avec le sentiment d’avoir découvert une vie riche et profondément humaine.

UNE SENTINELLE SUR LE REMPART
Jean Lemieux
Québec Amérique
Montréal, 2018
216 pages

Rollande Desbois, grande dame de la gastronomie québécoise

 

Entre la biographie et le livre de recettes, Rollande Desbois : La gastronomie en héritage, signé Anne Fortin et Émilie Villeneuve, fait décou­vrir une des pionnières de la gastronomie au Québec. Pourtant, rien de prédestinait la jeune Rollande Tanguay à devenir cette figure incontournable des métiers de bouche au Québec, même si sa formation au couvent lui avait découvrir les produits frais cultivés par les religieuses.

Le récit de sa jeunesse se termine sur des recettes de jeunesse, du macaroni aux tomates à la salade de chou. S’ouvrent ensuite les années européennes, alors que Rollande Desbois et ses cinq enfants suivent le mari, Romain, à Londres, dans les années 1960, puis à Paris. Londres, véritable découverte, où les Desbois reçoivent à leur table l’acteur Donald Sutherland et Jeanne Sauvé, qui deviendra gouverneure générale du Canada. Ces années seront formatrices, alors que Rollande suit des cours à l’école Le Cordon Bleu. Ce chapitre de sa vie se ferme sur une autre série de recettes, bien anglaises, qu’elle a enseignées aux épouses de diplomates, dont le porc aux abricots ou le steak à la purée d’huîtres.

Elle poursuit sa formation ensuite à Paris, où elle continuera à enseigner, avant que la famille ne revienne au Canada, en 1977. Rollande Desbois marquera toute une génération de jeunes chefs, dont Normand Laprise, que ce soit à l’Institut national des viandes ou l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, ou encore le grand public, alors qu’elle participe à des émissions comme Entre nous (TVA), Au jour le jour (Radio-Canada) et La bonne table (TQS).

ROLLANDE DESBOIS : LA GASTRONOMIE EN HÉRITAGE
Anne Fortin et Émilie Villeneuve
Les Éditions de l’Homme
Montréal, 2018
152 pages

Vivre longtemps et en santé

Le professeur italo-américain Valter Longo s’inté­resse depuis de nombreuses années à la longévité en santé. La notion de santé dans le vieillissement se trouve au cœur de son ouvrage, Le régime de longévité : Une nouvelle stratégie alimentaire pour régénérer et rajeunir l’organisme, combattre les maladies et atteindre le poids idéal. Au long des 336 pages de son livre, il étaie sa thèse des cinq piliers qui, selon lui, permettront aux êtres humains de vieillir en santé.

Dès le début de son ouvrage, il nomme ces cinq piliers, à savoir 1) la recherche fondamentale en biogérontologie/juventologie ; 2) la recherche épidémiologique ; 3) les essais cliniques ; 4) l’étude des centenaires ; 5) la compréhension des systèmes complexes. Jeune, Valter Longo voulait devenir musicien. C’est d’ailleurs pendant ses études en musique aux États-Unis qu’il bifurque vers la biologie cellulaire et la génétique. Cet intérêt lui est venu de son enfance, alors que sa famille et lui se rendaient pour les vacances à Molochio, petit village de Calabre, d’où proviennent ses parents et qui compte le plus grand nombre de centenaires en Italie.

Prônant un régime à teneur modérée en sucre et en protéines, il se défend de faire encore un autre livre de diètes, pointant du doigt particulièrement Internet, où on trouve tout et son contraire. Il a mis sur pied la Fasting-Mimicking Diet, élaborée avec des études sur les souris, puis sur les êtres humains. Selon lui, ce régime, qui imite le jeûne, pourrait enrayer le cancer, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l’Alzheimer et les maladies neurodégénératives ou encore des maladies auto-immunes. Son ouvrage se termine d’ailleurs sur un régime de deux semaines assez facile à suivre.

LE RÉGIME DE LONGÉVITÉ
Pr Valter Longo
Actes Sud, Paris, 2018
336 pages
Montréal, 2018
274 pages

Publié dans

Sophie Bernard

Sophie Bernard est journaliste à la pige et journaliste pour Le Lien multimédia. Elle a également été recherchiste pour Radio-Canada et à déjà été rédactrice en chef pour Branchez-vous!