Skip to content

Mijoté de chapon

Au Domaine de la Templerie, à Godmanchester, vous goûterez à la générosité tant de Dame Nature que de François Guillon, le chef agriculteur propriétaire. Élevages écologiques en plein air de volailles (pintades, canards, oies, poules…), de sangliers, de lamas et autres animaux, grand potager, sentiers en forêt, érablière et jolies tablées champêtres : le Domaine de la Templerie a tout pour plaire aux aventuriers, aux gourmands et à ceux qui sont curieux d’en apprendre plus sur cette entreprise familiale.

François a grandi sur les terres du Domaine de la Templerie, dans l’ouest de la Montérégie. Il y a notamment appris les rudiments de l’art culinaire de son père, Roland Guillon, qu’il a perfectionnés en poursuivant plus tard sa formation en cuisine à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Créatif à souhait, le chef suit rarement une recette, s’appuyant plutôt sur ses techniques et son instinct, qu’il aiguise avec succès depuis plus d’une douzaine d’années.

mijoté-aubé_f1a

La réputation de la cuisine du Domaine de la Templerie n’est plus à faire. D’abord, tout ce qu’on y sert est préparé avec savoir-faire, qu’il s’agisse des charcuteries maison, des sauces qui font la renommée de François ou des desserts décadents. Ensuite, le chef agriculteur offre une traçabilité de la terre à la table fort intéressante : il puise la plupart de ses ingrédients à même ses élevages, son potager et son érablière pour créer des délices tels que ses raviolis au canard, ses merguez, sa pintade à la sauce au cidre ou son savoureux gâteau à l’érable. Les repas de François sont si généreux que certains convives prennent une pause après quelques services pour se délier les jambes, visiter les lieux… et faire un peu de place dans leur estomac ! Le Domaine de la Templerie offre notamment 11 kilomètres de sentiers qui parcourent les terres familiales en croisant certains des élevages.

Pour s’attabler au Domaine de la Templerie, les groupes n’ont qu’à réserver, puis à apporter leur alcool pour accompagner le savoureux menu concocté selon la saison et l’inspiration du moment. Et parlant d’inspiration, voici un plat qui représente fort bien la cuisine de François, qu’il a l’habitude de préparer avec les volailles de ses champs et son propre sirop d’érable. Festin assuré.

mijote-aube-f2a

Mijoté de chapon à l’érable et au cassis

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 60 minutes
Rendement : 6 portions

Ingrédients

  • 1 kg (2 lb) de chapon ou de poulet fermier, coupé en cubes
  • 60 ml (1/4 tasse) de beurre
  • Sel et poivre
  • 2 à 3 échalotes vertes (ou ciboulette du jardin), hachées
  • 1 oignon, haché
  • 250 ml (1 tasse/100 g) de champignons frais, coupés en morceaux
  • 250 ml (1 tasse) de sirop d’érable
  • 1 à 2 feuilles de laurier
  • 1 à 2 branches de thym frais (ou un peu de thym séché)
  • 500 ml (2 tasses) de fond de veau ou de bouillon de poulet
  • 500 ml (2 tasses) de cassis frais surgelé (peut être remplacé par des canneberges surgelées)
  • Fécule de maïs

Préparation

  1. Dans une casserole, chauffer le beurre et y dorer les cubes de chapon. Saler et poivrer.
  2. Une fois les cubes de chapon colorés, ajouter les échalotes vertes, l’oignon, les champignons et poursuivre la cuisson environ 3 minutes.
  3. Ajouter le sirop d’érable, le laurier, le thym et le fond, puis ajouter de l’eau pour recouvrir le tout. Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter à découvert environ 25 minutes.
  4. Ajouter le cassis et poursuivre la cuisson environ 20 minutes.
  5. Diluer un peu de fécule de maïs dans un peu d’eau tiède et l’ajouter à petite dose pour épaissir le bouillon jusqu’à l’obtention d’une sauce bien onctueuse.
  6. Servir accompagné de légumes grillés d’hiver.

Domaine de la Templerie

312, chemin New Erin
Godmanchester (Huntingdon)
Tél. : 450 264-9405
domainedelatemplerie.com
facebook.com/DomaineDeLaTemplerie

 

Publié dans

Julie Aubé

Julie Aubé est nutritionniste.
Scroll To Top