Aller au contenu

Surmonter la tempête

La pandémie de la COVID-19 est venue ébranler nos valeurs les plus profondes. Personne n’aurait cru que, dans un système de santé où il n’est pas rare d’attendre des mois pour une chirurgie, les spécialistes seraient « mis au chômage », les médecins de famille verraient leur facturation amputée et la population ne consulterait que pour des raisons vraiment urgentes.

Plusieurs ont été pris de court financièrement et ont réalisé que nul n’est à l’abri d’une crise d’une ampleur sans précédent. Dans cette nouvelle réalité, comment reprendre le contrôle de ses finances ? Comment s’assurer une certaine sécurité financière et se libérer du stress qui vient avec tous ces changements, de grosses dettes ou des factures impayées ? Comment mieux gérer l’aspect émotionnel des fluctuations de rendement de vos placements ? C’est simple : il faudra ajouter la section « en cas de catastrophe » à votre planification financière.

PAR OÙ COMMENCER ?

La planification financière est d’abord et avant tout un exercice d’introspection. Après quelques mois de pandémie, dans quel état vos finances se trouvent-elles ? Vivez-vous au-dessus de vos moyens ? Qu’est-ce qui compte vraiment pour vous ? La révision (ou l’établissement) de vos objectifs vous permettra de (re)dessiner votre plan, de (re)définir des échéanciers et de peu à peu (re)bâtir votre sécurité financière si celle-ci en a pris pour son rhume. Et même si la retraite est encore loin, il y a lieu de se demander comment vous aimeriez vivre vos vieux jours…

L’exercice de planification financière s’applique aussi bien à votre situation personnelle qu’à celle de votre entreprise. Une saine gestion d’entreprise repose sur les mêmes bases.

FAIRE VOTRE BILAN FINANCIER ET VOTRE BUDGET

Première étape : prendre le taureau par les cornes et faire son bilan. Le bilan financier vous permettra de constater votre valeur nette en opposant vos avoirs et vos dettes. Un bilan positif vous indiquera que vous êtes sur la bonne voie et que vous avez une certaine latitude pour épargner et réaliser des projets. Un résultat négatif vous confirmera qu’il vous reste du travail à faire pour diminuer votre endettement.

Maintenant que vous avez un portrait clair de votre situation financière, deuxième étape : attaquez-vous à votre budget. Dressez la liste de tous vos revenus et de toutes vos dépenses, même les plus futiles. Peu importe la méthode choisie, que ce soit le bon vieux classeur Excel, un outil en ligne ou une application liée à votre compte bancaire, vous verrez plus précisément où va votre argent. La question à 100 $ : vos revenus sont-ils suffisants pour votre train de vie ? Si ce n’est pas le cas, que pouvez-vous faire pour retrouver l’équilibre ? Établir un budget – et donc vos priorités –, le suivre et le revoir périodiquement vous aidera à revenir à une situation financière plus saine.

REMBOURSER VOS DETTES

Si vous vous demandez dans quel ordre payer vos dettes, la règle d’or toujours de mise est : rembourser d’abord celles qui vous coûtent le plus cher en intérêts et finir par celles qui ne comportent ni frais ni intérêts. Dans le contexte de la pandémie, les gouvernements fédéral et provincial ont mis de nombreuses mesures d’aide financière en place pour soutenir la population. Les institutions financières sont aussi intervenues. La Banque du Canada a entre autres abaissé son taux d’intérêt. Les banques ont suivi en diminuant leur taux préférentiel. Le taux d’intérêt de votre marge de crédit devrait donc avoir diminué. Il n’y a pas de meilleur moment pour faire le tour de vos dettes et profiter de taux d’intérêt plus avantageux.

CONSTITUER UN FONDS D’URGENCE

Le fameux coussin de sécurité. Ces économies vous éviteront bien des angoisses. En cas de dépenses imprévues, de perte d’emploi ou de baisse de revenus, votre fonds d’urgence vous permettra de vous maintenir à flot et de passer à travers l’épreuve sans vous endetter outre mesure. Il s’agit en quelque sorte d’une police d’assurance que vous constituez vous-même pour vous protéger à court terme.

Le secret de l’épargne réside dans les virements automatiques. Vous avez sans doute déjà entendu le dicton « Payez-vous d’abord ». Cette stratégie a fait ses preuves et vous permet de mettre de l’argent de côté sans même vous en rendre compte.
Ce montant prélevé régulièrement dans votre compte doit bien sûr être considéré comme prioritaire dans votre budget.

En règle générale, il faut prévoir de trois à six mois de revenus pour faire face aux impondérables. Pour les médecins, cette période peut représenter un montant considérable. Plus vous commencerez tôt, mieux ce sera.

Mais la plus grande récompense associée à cette discipline, c’est de savoir que vous ne serez pas pris au dépourvu si vous vivez un coup dur. La tranquillité d’esprit n’a pas de prix.

Tempete 2

PREVOIR L’IMPENSABLE

La COVID-19 remet grandement les choses en perspective. Vous pourriez avoir envie d’être plus prévoyant pour votre famille au cas où le pire se produirait pour vous. C’est là qu’entre en jeu la planification successorale.

Vos affaires sont-elles en ordre ? Avez-vous un testament et un mandat de protection ? Pour quelques centaines de dollars, un notaire vous aidera à prévoir toutes les éventualités et à définir vos volontés. Ainsi, si vous perdez la vie ou vos capacités décisionnelles, vos proches vous remercieront de leur avoir facilité les choses, surtout si vous avez une entreprise en plus de vos affaires personnelles. Le règlement d’une succession peut être long et éprouvant pour les gens qui vous aiment et doivent déjà composer avec leur deuil.

Une démarche de planification successorale vous amènera également à faire l’inventaire de vos biens, tant physiques que numériques, à désigner des bénéficiaires, à choisir un liquidateur pour administrer votre succession et à nommer des tuteurs pour vos enfants mineurs, le cas échéant.

Cette réflexion sera intimement liée à votre planification financière. Personne n’a envie de laisser des dettes à ses proches.

GÉRER LES RISQUES

Votre métier fait en sorte que vous êtes forcément plus exposé aux maladies contagieuses que la moyenne des gens. La pandémie de la COVID-19 nous l’a montré clairement. Au fil de votre carrière, vous investirez beaucoup d’argent, de temps et d’énergie pour bâtir votre patrimoine, d’où l’importance de protéger votre capacité à gagner un revenu dès votre première année d’études.

L’assurance est un moyen très flexible pour parer à toute éventualité. Pour protéger votre revenu, l’assurance invalidité et l’assurance maladies graves sont des incontournables. Les protections qu’elles offrent vous aideront à maintenir votre niveau de vie et celui de votre famille si vous ne pouvez travailler en raison d’une invalidité ou parce que vous êtes en convalescence à la suite d’une maladie grave.

L’assurance vie a de multiples utilités : remplacement du revenu en cas de décès prématuré, création des liquidités nécessaires au remboursement des dettes d’une succession et transfert efficace d’actifs d’une génération à la suivante. Elle peut même servir à faire fructifier des placements à l’abri de l’impôt ou faciliter des dons de bienfaisance.

L’important consiste à déterminer la bonne stratégie pour couvrir tous vos besoins.

Tempete 3

INVESTIR, BIEN SÛR !

Vous avez finalement réussi à trouver l’équilibre entre le remboursement de vos dettes et l’épargne. Pour garnir vos coffres, il est essentiel de vous imposer une discipline en vous « payant d’abord » dès que des revenus entrent dans votre compte. Aussi modeste soit le montant mis de côté, chaque dollar consacré à votre sécurité financière compte.

Comment tirerez-vous le maximum de vos économies ? Avant de vous lancer dans l’aventure des placements, assurez-vous de bien définir vos objectifs financiers et, surtout, votre tolérance au risque et à la volatilité.

Le jeu de la bourse repose en grande partie sur les réactions émotives des joueurs. La pandémie de COVID-19 nous a rappelé que l’économie pouvait s’écrouler en un rien de temps. Combien d’argent seriez-vous prêt à perdre si la valeur de vos placements se mettait à dégringoler ?

Il importe de vous bâtir un portefeuille qui respectera votre capacité financière et émotionnelle et qui vous permettra d’atteindre vos objectifs à long terme.

Vous serez peut-être indécis devant les nombreux véhicules de placement, qui servent tous des objectifs différents. Il vaut mieux bien étudier la question avant de prendre des décisions. Un portefeuille bien équilibré vous permettra de dormir sur vos deux oreilles si l’économie déraille.

SAVOIR DEMANDER DE L’AIDE

La planification financière est une équation complexe demandant une réflexion profonde sur votre vie, votre situation actuelle, jusqu’à vos rêves les plus fous. Elle devrait vous permettre d’atteindre la sécurité financière.

Votre plan financier reflète vos espoirs et vos ambitions. Il évolue en fonction de vos aspirations et de votre situation financière. Plus vos affaires sont complexes, plus l’équilibre sera délicat à maintenir. La médecine est un art. La planification financière aussi.

Note : L’information contenue dans le présent document ne doit pas être interprétée comme des conseils professionnels d’ordre fiscal, juridique, comptable ou de nature similaire applicables en contexte canadien ou étranger, et elle ne saurait en aucun cas remplacer les conseils d’un fiscaliste, d’un comptable ou d’un conseiller juridique indépendant. Les recommandations sur la constitution en société se limitent à la répartition de l’actif et à l’intégration des personnes morales dans les plans financiers et les stratégies de gestion de patrimoine. Toute information d’ordre fiscal ne s’applique qu’aux résidents canadiens et s’appuie sur le droit canadien de l’impôt en vigueur, notamment sur l’interprétation judiciaire et administrative en la matière. L’information et les stratégies ci-indiquées peuvent ne pas convenir aux personnes des États-Unis (citoyens, résidents ou détenteurs d’une carte verte) ou aux non-résidents du Canada, ni dans des situations mettant en cause de telles personnes. Les employés du groupe de sociétés MD ne sont pas habilités à déterminer si un client est considéré comme une personne des États-Unis ou soumis à des obligations de déclaration de revenus, au Canada ou à l’étranger. Le service ExO MDMD offre aux clients des conseils et des produits financiers par l’entremise du groupe de sociétés MD (Gestion financière MD inc., Gestion MD limitée, la Société de fiducie privée MD, la Société d’assurance vie MD et l’Agence d’assurance MD limitée). Pour obtenir une liste détaillée de ces sociétés, veuillez consulter notre site à l’adresse md.ca. Gestion financière MD offre des produits et services financiers, la famille de fonds MD et des services-conseils en placement par l’entremise du groupe de sociétés MD. Les services successoraux et fiduciaires sont offerts par la Société de fiducie privée MD. Les produits d’assurance sont distribués par l’Agence d’assurance MD limitée.
Tous les employés de MD qui proposent aux clients des produits ou des services en matière d’assurance détiennent un permis d’assureur vie.

 

Publié dans ,

Carl Dubeau

Carl Dubeau est vice-président régional à Québec chez Gestion MD Ltée
Faire défiler vers le haut