Bien manger

Chez la douce Sophie

D’origine libanaise, la chef Sophie Tabet a grandi à Montréal. Rapidement, l’ascendant gastronomique de la métropole influence son parcours professionnel. Elle travaille ainsi pendant dix ans sous la gouverne du chef Roberto Stabile chez Primo & Secondo, un excellent restaurant italien de la Petite Italie. Néanmoins, afin d’élargir ses horizons et de parfaire ses connaissances…

Flotter entre ciel et terre

L’île flottante, c’est un succulent dessert moelleux, vaporeux, sucré à souhait, emblème gastronomique de l’Expo 67. C’est désormais aussi un bijou de restaurant du Mile-End, sur la belle île de Montréal.

Poulet boréal à la bière noire

L’aventure de l’Auberge Carcajou, un relais gastronomique situé dans une forêt du nord du Saguenay, débute­­ quand Lise Tremblay achète une érablière voilà 15 ans. Elle et sa fille, Jennifer, vous proposent une succulente recette de poulet boréal à la bière noire.

Feu de joie

«Pour les plats principaux, nos choix se sont arrêté sur le plat de macreuse de bœuf déposée sur une purée de pommes et pommes de terre…»

Faire sa marque

« Situé dans le local d’un ancien magasin général laissé à l’abandon pendant près de 40 ans, cet établissement, pensé et aménagé avec…»

Le fruit des labours

«La soirée, encore jeune, commence par des bulles du Vignoble de l’Orpailleur accompagnées d’un amuse-bouche de terrine de jambonneau…»

De la poutine chez Trump

«Les restaurateurs ont trouvé leur rythme de croisière. C’est qu’il n’est pas évident de concevoir une carte québécoise susceptible de…»

Divin pacte diabolique

«En ce qui me concerne, si ce nouveau restaurant de 45 places était ouvert toute la nuit, il deviendrait assurément…»

SaHvor locale

« Bien belle découverte que ce restaurant élégant où l’on fait attention à tout (…) et où l’on sait que l’on mange probablement une pousse glanée… »

Plaza nouveau genre

«Quelle belle idée d’avoir osé ouvrir une aussi belle adresse gastronomique dans ce secteur de la ville, et pour une fois, pas dans le Plateau…»

Cardeau et Socca

« Jean-Baptiste Marchand est arrivé au Québec en 2006, après avoir fait ses classes auprès des grands comme Alain Ducasse, Pierre Gagnaire…»

La belle part

Deuxième service. La faim s’est un peu calmée, mais les palais en redemandent…