Récits de voyage

Ou fè kè m vibre*

«Da ne peut plus acheter du café en très grande quantité, comme autrefois. Nous avons fait faillite, il y a une dizaine d’années, bien avant la mort de mon grand-père. Malgré tout, les paysans continuent à offrir à Da de lui vendre du café. Quand ils voient qu’elle n’a pas d’argent, ils déposent sur la…

La voie royale

La nuit était tombée. L’air étouffant et sursaturé d’humidité s’engouffrait dans le taxi à la clim inexistante qui allait m’amener au centre- ville de Phnom Penh.

Le Quatuor du Nil

«Il y a 30 ans, il était encore possible pour des coptes de côtoyer socialement les musulmans, mais c’était, je le sentais bien, les dernier…»

L’Asie tranquille

«Et le riz partout. Le riz ici, c’est la vie. On le mange gluant, aggloméré en petites boulettes épicées, que l’on sert le matin dans des feuilles…»

L’île aux quatre saisons

«Devant le manoir se prélasse majestueusement le fleuve, le long d’une grande terrasse naturelle qui permet la fuite du regard vers l’estuaire de l’Est.»

Sublime Sardaigne

«Je somnole sur le pont pendant que les autres vont à terre fouiller les rochers. Les Grecs croyaient que cette partie du monde était…»

Istanbul en trois déclinaisons

«Dans l’avion qui me ramène, je lis l’inscription sur la stèle funéraire de cette femme aux yeux verts et je comprends maintenant…»

Briser les murs de l’inconnu

«Il n’y a aucun client, sauf moi, mais la grand-mère qui tient le phare me fait signe d’entrer quand même. Elle me fera à manger même…»

PHARE MÉDITERRANÉEN

« Une femme pose près de son scooter, une autre est juchée sur son balcon fleuri et regarde la mer. Sur le mur intérieur, une autre esquisse dévoile…»

Clown et compassion

« Le touriste moyen en Équateur ne visitera pas un centre pour personnes âgées, et certainement pas une prison pour femmes. Le clown moyen…»

Nipponeries bienheureuses

« Je loue une grosse bicyclette et m’élance, dans l’air frais du petit matin nippon, sur la seule route…»

Suisse : retomber amoureuse

« Quand je suis revenue de mon premier voyage en Suisse, il y a trois ans, je n’éprouvais qu’une envie : me faire tatouer le drapeau suisse sur… »