Fiction médicale

La traversée gériatrique

Mon quart de travail terminé, après une douche rapide et la substitution de mon uniforme pour un jean, et un t-shirt tout neuf qui m’a coûté l’équivalent d’un versement…

YUL en juillet

Mon attention est vite retenue par ma voisine de gauche, une quinquagénaire qui s’efforce de paraître zen en fourrant ses pieds nus et malodorants dans la pochette…

Croustilles SWAG

Les arômes du troisième âge, où se côtoient pastilles au thé des bois, liniment camphré, boules à mites et émanations corporelles, saturent vite ma patience déjà chancelante…

Les indiscrétions de Fernand

Un cerne brunâtre de la taille d’un plateau de service au brunch dominical des Chevaliers de Colomb macule le Saint Graal. Ce nigaud de chat a mangé plus de ruban…

Delicatessen

Tout en ruminant des insultes rehaussées de jurons à l’endroit de Miss Bronzage et des aspirants millionnaires, je tourne mon attention vers l’homme devant moi…

La fièvre de Cupidon

« Ma gorge est sèche. Mon cœur bat la chamade. J’ai la nausée. C’est le moment que mon corps choisit pour dégobiller tout ce que j’ai mangé depuis une semaine. »

Bonjour la police!

La policière responsable du dossier de ma patiente est ma victime toute désignée. Chéri me dit souvent que je suis un paradoxe qui respire doté d’une intelligence…

Spécialité

Ce n’est pas comme ça que je vois mon métier, mais c’est souvent pour ça qu’on fait appel à moi, comme si j’avais toutes les réponses. Toujours est-il qu’une heure après avoir vu…

Un popcorn à la mer

On convient que je serai la sauveteuse et lui, la victime. Ensuite, ce sera le contraire. L’instructeur donne le signal et l’exercice commence…

« Ménagerie hospitalière »

Après une fin de quart éreintante ponctuée de deux réanimations non réussies, je m’apprête à ouvrir mon casier quand j’aperçois une espadrille blanche en obstruant l’entrée…

« Évaluation » par Martin Winckler

Il n’était pas très accueillant, ni très souriant. Ni très présent. Il m’a à peine regardé quand je suis entré, m’a fait asseoir, a examiné le questionnaire que j’avais rempli…

« Prudence » par Martin Winckler

« Je viens vous voir pour une raison un peu délicate. Vous n’êtes pas le premier médecin que je consulte, loin de là, et j’en ai vu d’autres, mais là je ne sais pas quoi faire…